CONSEILS 4X4 EQUIPER SON 4X4

GALERIE FRONTRUNNER D’OCCASION : COMMENT LA RENOVER AVEC UN PETIT BUDGET ?

on
20/02/2022

Rénover et équiper un Defender / 4×4 pour en faire un véhicule d’expédition ça peut vite coûter cher. Surtout si tu recherches des équipements neufs. Par contre, sur le marché de l’occasion tu peux vraiment faire de belles affaires. Ce fut notre cas pour notre galerie, achetée 450€ chez un garagiste en Ardèche via Leboncoin. Elle était endommagée sur deux points suite à un gros accident mais nous avons voulu la recycler afin de lui donner une seconde vie. Neuve, elle nous aurait coûtée 1820€.

Dans cet article, nous te parlons de notre expérience sur le modèle Slimline 3/4 pour Defender 110 mais la rénovation est la même pour toute galerie en aluminium. Pour moins de 150€, nous avons donné une seconde vie à cette galerie qui était destinée à la déchetterie.

Galerie accidentée récupérée en Ardèche, France

POURQUOI AVONS NOUS CHOISI LA GALERIE ?

Quand nous avons acheté le Defender il était équipé de deux barres de toit. Nous avons longtemps hésité entre acheter une galerie ou garder les barres de toit. Finalement, nous avons vendu nos barres de toit et opté pour la galerie. Simple à installer et équipée d’un déflecteur de vent, elle nous permet de stocker du matériel sur le toit de notre Defender. Un avantage non négligeable au vu de notre tour d’Afrique à venir.

Ayant un Defender avec un toit relevable, nous sommes limités à 50 Kg de charge. Cette limite est un conseil donné par la marque pour ne pas endommager le matériel et pour que l’ouverture/fermeture du toit ne soit pas trop contrainte. La galerie est en aluminium (matériau bien plus léger que l’acier) et à l’origine elle pèse 35 kg, mais nous avons retiré manuellement plusieurs barres – inutiles pour nous – pour l’alléger. A cela, nous avons ajouté deux caisses étanches, notre panneau solaire et nos cales de parking.

– PHOTOS A VENIR –

RENOVER POUR RECYCLER : OUTILS ET PROCESS

Nous avons pris une semaine entière pour transformer notre galerie accidentée en galerie d’expédition comme neuve. Aucune difficulté mais chacune des étapes demande pas mal de temps et d’huile de coude. Si jamais, comme nous, tu n’as pas d’atelier pour bricoler, regarde bien la météo car ta galerie ne doit pas prendre l’eau pendant toute la phase de rénovation.

QUELS OUTILS & PRODUITS AS TU BESOIN ? 

  • Meuleuse et / ou perceuse + brosses métalliques (différentes tailles pour toutes surfaces)
  • Brosse métallique manuelle
  • Décapant
  • Alcool isopropylique
  • Spatule métallique
  • Scraper
  • Pinceaux
  • Gants de protection
  • Chiffons
  • Bâche de protection
  • Bombe de primer d’accroche
  • Bombe de peinture noir mat
  • Vis / Ecrous / Rondelles en inox

Budget total (hors meuleuse / perceuse) : 148€

A – DEMONTER, DECAPER & NETTOYER

Première chose à faire avant de démarrer la rénovation : démonter les fixations et le déflecteur. Dans notre cas, nous avons aussi décidé de retirer la « rambarde », à l’aide d’une disqueuse, pour deux raisons : elle était fortement tordue suite à l’accident et nous n’en avions pas la nécessité.

Place une grande bâche sous ta galerie pour protéger ton sol et te faciliter le ménage final 😉

Galerie en l’état avant interventions
Zoom : fixation / rembarde tordue / déflecteur
Baghera, notre assistante 😉

Deuxième étape, il faut décaper l’intégralité de la galerie, des fixations et du déflecteur pour retirer toute la peinture, sur ses deux faces. Pour cela, il faut appliquer généreusement du produit décapant avec un gros pinceau. Le produit est très irritant, protège tes mains avec des gants. Au fur à mesure de l’application du décapant, tu dois gratter à l’aide de brosses métalliques (manuelle et/ou électriques avec ta perceuse / meuleuse). N’hésite pas à varier la taille de ta brosse selon la surface que tu dois décaper. Soit prévenu, c’est TRES long mais cette étape est indispensable pour une rénovation durable.

Progressivement, la peinture décapée va former une multitude de petits dépôts qu’il faudra retirer au fur et à mesure à l’aide de chiffons, et mettre à la poubelle. Ces dépôts se retrouveront aussi dans les interstices des barres de la galerie, utilise alors un petit pinceau pour les retirer. A nouveau, c’est long mais tu dois obtenir un ensemble complètement lisse pour passer à l’étape suivante.

Dès que tu as entièrement décapé ta galerie et retiré tous les petits dépôts, tu peux nettoyer l’ensemble avec de l’alcool pour enlever toute trace de graisse et de poussières.

B – PEINTURES

Après le grand nettoyage, place à la peinture de protection. Afin de limiter l’apparition de rouille à l’avenir et d’assurer une meilleure tenue de la peinture finale, nous avons appliqué une couche de primer d’accroche avec une bombe de peinture spéciale aluminium. Tu appliques cette couche sur les deux côtés de la galerie, les fixations et le déflecteur. Laisse sécher deux bonnes heures.

Ensuite, place à la peinture finale, la meilleure partie 🙂 . Nous souhaitions que notre galerie soit noir mat, pour être en harmonie avec l’ensemble des équipements de notre Defender. Nous avons pour cela utilisé la peinture Relook Extreme Noir Mat (Leroy Merlin) dont nous sommes très contents jusqu’à présent. Tu peux évidemment choisir la couleur que tu souhaites comme touche finale. Nous avons appliqué deux couches avec deux heures de séchage entre chacune d’elles. Laisse ensuite sécher le tout une bonne demi-journée.

Le chantier d’un travail d’équipe

BILAN EN IMAGE DE L’EVOLUTION DE NOTRE TRAVAIL :

Galerie avant décapage
Galerie après décapage
Galerie avec couche de primer d’accroche
Galerie avec peinture finale

C – ASSEMBLAGE

C’est la dernière étape de cette rénovation. Maintenant que ta galerie est bien rénovée, il est temps d’installer à nouveau tes fixations et ton déflecteur. Si ta galerie est ancienne, nous te conseillons de changer toute la visserie en acier (la nôtre était complètement rouillée) pour une nouvelle (vis / écrou / rondelle) en inox. Ainsi, tu t’assures une bonne durabilité dans le temps pour ta nouvelle galerie 😉

D – INSTALLATION

Comme on te le disait en début d’article, l’installation est très simple et se fait à deux. La partie la plus délicate c’est de poser la galerie sur ton toit sans abîmer aucun des deux. Soit méticuleu.x.se et tout ira bien. Ensuite, il te suffit de visser chacune des fixations sur ton toit et le tour est joué !

– PHOTOS A VENIR –

Au final, nous avons dépensé 598€ : 450€ pour l’achat de la galerie et 148€ pour les produits/matériaux de la rénovation. La galerie neuve coûte 1820€, nous avons donc économisé 1222€.

Merci d’avoir lu cet article, nous espérons qu’il t’aura aidé si toi aussi tu souhaites rénover une galerie d’occasion ou autre équipement équivalent. Laisse nous un commentaire si c’est le cas, cela nous fera plaisir de savoir que notre expérience ait pu servir à d’autres 😉

TAGS

LEAVE A COMMENT

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.