CONSEILS 4X4 RENOVER SON 4X4

ROUILLE ET CORROSION : COMMENT PROLONGER LA VIE DE SON DEFENDER | 4X4 ?

on
08/01/2022

Nous avons acheté notre Defender 110 300 TDI en novembre 2020, dans l’optique de faire le tour du continent africain à son bord. Âgé de 22 ans lors de l’achat, il était en très bon état grâce au bon entretien de son ex-propriétaire. Toutefois, comme la plupart des anciens Defender | 4×4, la présence de rouille et de corrosion est inévitable. C’est d’ailleurs un problème récurrent, particulièrement chez tous les vieux Defender. Bien sur, selon l’état du véhicule, leurs quantités varient.

Dans cet article, nous t’expliquons en détails comment traiter la rouille et la corrosion sur ton Defender | 4×4, suite à notre propre expérience !

ROUILLE ET CORROSION : QUELLE DIFFERENCE ?

La corrosion d’un métal (matériau) est causée par l’exposition à l’air et à l’humidité de sa surface. Ou alors par la propagation de produits chimiques sur cette même surface. La rouille est un type de corrosion.

La rouille est une réaction d’oxydation naturelle lente. Elle se forme lorsque du fer / acier rentre en contact avec de l’oxygène d’air et de l’eau. Sur le long terme, une substance de couleur brun-rouge-orange (= la rouille) se forme puis fragilise et endommage les structures / objets métalliques contenant du fer. Il existe plusieurs types de rouille. Pour faire simple, nous les avons classé dans deux catégories distinctes : la rouille superficielle et la rouille perforante.

Exemple de corrosion sur notre châssis
Exemple de rouille sur notre châssis

TRAITER LA ROUILLE & LA CORROSION SUR UN DEFENDER : COMMENT FAIRE ?

Traiter la rouille et la corrosion de ton Defender | 4×4 est une étape majeure dans ton processus de rénovation. Par chance, le notre était peu endommagé. Cependant, nous avons pris le temps de bien repérer toutes les parties atteintes par ces deux « maladies » afin de les traiter rapidement. Ainsi, nous limitons leur propagation et nous prolongeons la vie de notre 4×4 pour plusieurs années.

Nous avons pris plusieurs jours pour traiter chacun des points sensibles. Tu n’auras pas forcément les mêmes, il faudra t’adapter en fonction de ton Defender | 4×4.

OUTILS, PRODUITS & MATERIAUX

Pour traiter la rouille et la corrosion sur notre Defender, nous avons utilisé les outils, matériaux et produits suivants :

  • meuleuse + brosses métalliques + disques abrasifs (top pour les grandes surfaces)
  • perceuse + brosses métalliques (différentes tailles adaptées aux surfaces à traiter)
  • papier de verre 
  • alcool isopropylique (dégraissant)
  • produit anti-rouille (Stop Rouille Frameto)
  • peinture(s)
  • pièce en alu
  • pinceaux
  • chiffons

Tu trouveras tout le nécessaire dans ton magasin de bricolage. Pour nous, c’était Jumbo et Leroy Merlin.

Perceuse avec brosse métallique
Application du produit Stop Rouille
Meuleuse avec disque abrasif

LES ETAPES A SUIVRE POUR TRAITER LA ROUILLE ET LA CORROSION SUR UN DEFENDER

  • Décaper la rouille / corrosion. A l’aide de ta meuleuse et/ou ta perceuse avec des disques abrasifs et/ou brosses métalliques. Les finitions se font au papier de verre. Cette étape te permet d’obtenir une surface propre. 
  • Nettoyer et dégraisser la surface à traiter avec de l’alcool et un chiffon. L’objectif est de bien frotter afin de retirer tous les résidus de rouille / poussière.
  • Appliquer le Stop Rouille Frameto à l’aide d’un pinceau sur la surface à traiter. N’hésite pas à déborder en appliquant le produit généreusement.
  • Laisser sécher le produit pendant 24h.
  • Appliquer une peinture anti-rouille (pour plus de protection) / peinture classique (ce que nous avait fait) pour choisir la couleur finale de ta surface et apporter une finition bien propre.

LES INTERVENTIONS SUR NOTRE DEFENDER

LE CHÂSSIS

La pièce maitresse, LA BASE de ton Defender / 4×4. Evidemment, plus ton châssis est sain, moins tu auras de travail. Toutefois, sur des vieux véhicules ce n’est pas toujours le cas.

Nous concernant, il y avait quelques points de rouille superficielle sous les grandes fenêtres latérales et de corrosion dans les caisses avant (sous les sièges) ainsi qu’au niveau des ex-fixations des sièges arrières.

Décapage de la corrosion sur le châssis avec la perceuse + disque abrasif

Evolution en image du traitement de la corrosion sur le châssis de notre Defender.

Evolution en image du traitement de la rouille sur le châssis de notre Defender.

LES PORTES

Les portes de notre Defender sont fortement touchées par de la rouille perforante. C’est d’ailleurs très fréquent chez les anciens Land Rover. En effet, en raison d’une mauvaise étanchéité, l’eau coule et stagne en permanence dans les portes.

La solution de facilité aurait été de les changer, mais nous avons décidé de les garder et de prolonger leur vie d’encore quelques années. Pour cela nous devons traiter cette rouille sur l’ensemble du 4×4, ce qui représente un travail long et minutieux. Mais cela en valait la peine car nous avons fait de belles économies (changer les portières coûte vraiment très cher).

Concernant la reconstitution finale au mastic, nous ne l’avons pas faite car après traitement, les portières fonctionnaient parfaitement. De plus, cela nous aurait gêné avec la pose des nouveaux joints de portières.

Nous avons également changé toute la visserie des charnières supportant les portières. La visserie étant d’origine, elle était entièrement rouillée et plus vraiment exploitable. Nous avons alors opté pour des vis neuves en acier inoxydable.

A LIRE AUSSI >> COMMENT RENDRE ETANCHE TON DEFENDER / 4X4

Porte arrière gauche avant traitement de la rouille
Rouille perforante – Portes avant traitement
Portes après traitement de la rouille perforante

LE PARE-CHOC

Le pare-choc présentait quelques traces de rouille superficielle, rien de très grave mais esthétiquement pas top. Nous voulions le rénover mais au même moment, nous sommes tombés sur une belle affaire sur Leboncoin (100€, en très bon état) alors nous l’avons remplacé. Par la même occasion, nous avons vendu notre ancien pare-choc à un autre propriétaire de Defender, prêt à le remettre en état. Vive la récup’ !

Si tu souhaites rénover ton pare-choc, c’est très simple. Nous te conseillons de suivre les étapes décrites dans la partie ci-dessus : « Les Etapes à suivre » !

Ancien pare-choc
Ancien pare-choc / zoom
Nouveau pare-choc avec A Bar

LES JANTES

Des pneus neufs de quelques mois, sur des jantes rouillées (rouille superficielle) c’était clairement pas ouf ! Nous avons donc redonné une jeunesse à nos quatre jantes. Nous avons décapé, nettoyé, dégraissé, traité et recouvert d’une peinture noire à effet granuleux (peinture Raptor). Cette peinture, que nous avons également mis sur nos quatre ailes (garde-boue) – résultat visible sur la 3ème photo, est une option intéressante pour sa durabilité et son originalité.

Nous avons également changer les écrous de roue, les anciens étaient trop rouillés pour être récupérés (50€ le kit).

Avant nettoyage et traitement
Après décapage (perceuse + brosse métallique
Après nettoyage et traitement / finition Raptor

LE TUNNEL DE BOÎTE

LA surprise lorsque nous avons entièrement « mis à nu » notre Defender. Il y avait un trou dans le tunnel de boite et sur le sol du châssis, surement le résultat d’un accrochage par l’ancien propriétaire. Rien de très grave, mais il fallait s’en occuper. De plus, il y avait pas mal de corrosion aux alentours du tunnel de boite. L’occasion de tout rénover !

Vue du châssis intérieur du Defender
Vue sous le châssis du Defender

Nos interventions sur le tunnel et le châssis ont été faites de manière parallèle.

Dans un premier temps, nous avons retiré le tunnel de boîte afin de faciliter le travail de réparation. Nous avons utilisé de la fibre de verre et de la résine pour « reboucher le trou ». Ensuite, nous avons laissé sécher quelques heures. Puis nous avons découpé les résidus de fibres de verre. Pour finir, nous avons recouvert de peinture noire (bombe « Relook Extreme noir mat » de Leroy Merlin) et laissé sécher 24 heures.

Dans un deuxième temps, nous nous sommes attardés sur le châssis. Nous avons d’abord traité toute la corrosion au sol (cf. partie « Les Etapes à suivre » en début d’article). Ensuite, nous sommes venus riveter une plaque en aluminium sous le châssis du Defender pour « reboucher le trou » au sol. Nous avons également appliqué une couche de peinture pour une finition propre.

Pour terminer, nous avons entièrement isolé notre tunnel de boîte avec de l’alubutyl (toutes les infos sur l’isolation d’un Defender sont ici) puis nous l’avons réinstallé à son emplacement initial.

Sache que retirer et remettre le tunnel n’est vraiment pas simple mais à deux, avec de la patience et de la minutie, ça se fait très bien.

Aperçu du tunnel de boîte finalisé

LE SNORKEL

Histoire de faire une belle rénovation complète de nos accessoires touchés par la rouille, le snorkel s’ajoutait à la liste. Il y avait quelques points de rouille superficielle sur sa partie supérieure. Nous avons traité ces points pour obtenir un snorkel comme neuf.

Préparation au décapage
Couche de primer protégeant contre la rouille
Snorkel traité et rénové

LES ACCESSOIRES DIVERS

Si tu as déjà commencer à traiter la rouille et la corrosion de ton Defender / 4×4, n’oublie pas les petits détails. En effet, la rouille s’invite partout. Par exemple, en raison d’une rouille superficielle trop importante, nous avons remplacé notre seuil de porte arrière ainsi que notre mécanisme du volet d’aération (flapper) droit. Certains accessoires nécessitent d’être remplacés pour un fonctionnement optimal sur le long therme.

MERCI DE NOUS AVOIR LU !

Nous espérons que cet article t’auras aidé si tu t’apprêtes à traiter la rouille et la corrosion de ton Defender | 4×4. Tu l’auras compris, en mettant la main à la patte, tu pourras prolonger la vie de ton véhicule pour un budget raisonnable.

Si tu as d’autres questions, écris nous un commentaire, nous serons ravis d’y répondre 😉

TAGS

LEAVE A COMMENT

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.